Assurément Fonctionnaire

Rachat de crédit fonctionnaire : avantages et simulation

L’accumulation des crédits s’impose parfois, et peut impacter les finances au point de voir son reste à vivre s’amenuir comme peau de chagrin. Quand les mensualités pèsent trop lourd sur le budget, il est préférable d’envisager un rachat de crédit. Quelles particularités présente le rachat de crédit fonctionnaire ? Comment estimer sa nouvelle mensualité ? On vous répond.

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Quels sont les principes et fondements du rachat de crédit ?

La vie est heureusement faite de projets, d’expériences, de rebondissements, d’imprévus, de revirements de situation. En bref, il est impossible de tout planifier, même pour les plus prévoyants. Exemple type : On achète un véhicule citadin à crédit. Le couple se forme et quelques mois ou années suivantes, bébé est en route. Alors on revend le véhicule et on rachète un modèle familial plus onéreux. Puis on devient propriétaire parce qu’on est trop à l’étroit et que l’accession à la propriété est une forme d’engagement et de concrétisation. Le crédit immobilier se cumule à un crédit travaux pour remettre à son goût le nouveau bien de famille. Arf, en s’éloignant pour acheter, un seconde véhicule est nécessaire, et un nouveau crédit avec. Etc. En bref, à chaque étape, un besoin de financement se fait ressentir, et c’est ainsi que les crédits peuvent se cumuler, plus rapidement que l’on ne le pense. 3, puis 4 crédits, cela commence à rendre le quotidien difficile à cause :

  • D’une gestion des prélèvements trop complexe : Les mensualités ne sont pas prélevées aux mêmes dates, et il est alors difficile d’être au clair avec la gestion de ses comptes;
  • De prélèvements par plusieurs organismes : Autant de lignes à prélever que de crédits souscrits. La gestion n’est pas des plus facilitées;
  • D’une somme de mensualités trop importante : Chaque mensualité vient peser encore davantage sur le mois, et pour peu que la situation financière de l’emprunteur ait évolué à la baisse, tout se complexifie encore davantage.

C’est là qu’intervient le rachat de crédit. Il simplifie la gestion des finances de l’emprunteur, en rassemblant l’ensemble des crédits sous un seul, avec plus qu’une seule mensualité, et un taux d’intérêts unique. Techniquement, comment ça se passe ? L’organisme de crédit qui opère le rachat de crédit va rembourser les sommes dues aux anciens créanciers, pour libérer totalement l’emprunteur de tout dû. Généralement, ce dernier n’a aucune démarche à faire.

Rachat de crédit fonctionnaire : comment l’obtenir ?

Le rachat de crédit fonctionnaire peut s’opérer dans les organismes suivants :

  • Les banques dédiées aux fonctionnaires, type CASDEN du groupe Banque Populaire, Banque Française Mutualiste (BFM) ou encore Crédit Mutuel enseignant,
  • Les banques classiques si elles proposent des offres dédiées, comme c’est le cas pour la Banque Populaire ou Cetelem,
  • Les organismes de crédit en ligne, au même titre que tout autre emprunteur,
  • Les courtiers en ligne, qui compareront et présenteront les offres les plus compétitives correspondant au profil de fonctionnaire.

Quels sont les avantages du rachat de crédit fonctionnaire ?

Que l’emprunteur soit fonctionnaire ou non, les avantages seront les mêmes.

  • Une gestion facilitée : Une seule mensualité, un seul organisme prêteur. La gestion du compte est largement simplifiée, ce qui permet d’y voir plus clair quant au budget restant disponible;
  • Un taux d’intérêt unique : En regroupant tous les crédits en un seul, un seul taux d’intérêt s’applique, qui peut être revu à la baisse en tant que fonctionnaire;
  • Une durée de remboursement réajustée et des mensualités révisées à la baisse : En lissant les mensualités dans le temps, cela allège le montant global, pour respecter la capacité de remboursement mensuel de l’emprunteur;
  • Une seule assurance emprunteur : Dans la même logique, un seul prêt donc une seule assurance de prêt. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’économie ne sera pas au rendez-vous puisqu’elle est calculée par un pourcentage du montant du prêt, qui de fait est identique, voire augmente. En revanche, la mensualité de l’assurance sera moins importante;
  • La possibilité de financer un nouveau projet : En abaissant la mensualité, cela peut permettre à l’emprunteur d’envisager un nouveau crédit. Evidemment, il faudra justifier du caractère nécessaire de la demande d’emprunt après avoir eu recours à un rachat de crédit.

En lien avec ce dernier point, insistons sur le fait que le rachat de crédit n’est pas nécessairement le signe d’une mauvaise gestion. Parfois, les mensualités sont assumées correctement et sans grande difficulté, mais un besoin urgent de financement vient perturber les mensualités. Par exemple, la voiture qui lâche, irréparable, il faut réinvestir peut-être 10 000 € dans un nouveau véhicule. C’est un besoin justifié. Le rachat de crédit n’est pas synonyme d’insolvabilité ou de démarche ultime avant l’endettement. C’est au contraire, parfois, le signe d’une gestion raisonnée de ses comptes, pour ne pas être dans le rouge en fin de mois, ni risquer de voir des prélèvements refusés.

En revanche, il est à noter tout de même que le rachat de crédits coûte plus cher à l’emprunteur. Le lissage des mensualités sur une durée plus longue, et l’abaissement du montant de la mensualité entraîne nécessairement une hausse des intérêts, puisque cumulés sur davantage de mois ou d’années. Si la gestion quotidienne est simplifiée, il faut avoir conscience qu’un rachat de crédit coûte plus cher. Si le rachat est motivé par l’obtention d’un nouveau prêt, même indispensable, il faudra toutefois rester vigilant au risque d’endettement. Quoi qu’il arrive, « un crédit engage et doit être remboursé ».

La particularité du rachat de crédit fonctionnaire

Le rachat de crédit fonctionnaire est spécifique pour un profil spécifique. Par la sécurité de l’emploi, donc de rémunération, que son statut lui confère, le fonctionnaire peut profiter d’un bien meilleur taux d’intérêt, d’une enveloppe de prêt plus conséquente, de l’accord de l’organisme racheteur pour accorder un nouveau prêt, d’une garantie ou d’un apport personnel réduit, voire non indispensable, et enfin d’une assurance de prêt sur mesure, moins onéreuse puisque la garantie perte d’emploi n’est, a priori, pas la plus indispensable.

Rachat de crédit fonctionnaire : simulation

Pour tout emprunteur, utiliser les simulateurs de rachat de crédit pour se faire une idée des mensualités envisageables et clarifier sa situation financière est une bonne astuce. Lorsque l’emprunteur est fonctionnaire, sachant que des rachats de crédit dédiés aux conditions plus avantageuses peuvent lui profiter, il est alors indispensable de simuler le rachat. En 2 minutes et après avoir saisi les renseignements demandés, évidemment en lien avec la situation financière et chacun des crédits déjà souscrits, le simulateur sera en mesure d’évaluer le taux d’intérêt que les organismes pourront proposer, les mensualités envisageables, la nouvelle durée de remboursement.

La simulation est 100 % gratuite et n’engage aucunement l’emprunteur à contracter une offre. C’est, a minima, une bonne entrée en matière, pour mieux cerner l’univers bancaire. Mais la simulation peut guider vers un organisme prêt à proposer le rachat de crédit. Il faut bien penser que le rachat de crédit d’une banque lui fait gagner un client. Actuellement, le profil des fonctionnaires est le plus prisé des établissements prêteurs, qui sont rassurés par la garantie d’emploi dont ils disposent.

Ajouter un commentaire