Assurément Fonctionnaire

Leasing auto fonctionnaire (LOA / LLD) : avantages et simulation

Il y a encore quelques années, acquérir un véhicule ne s’imaginait qu’en devenant propriétaire par un achat au comptant ou à crédit. Désormais, le leasing auto permet la location de véhicules, et apporte nombre d’avantages aux clients. Comme pour toute démarche d’engagement financier, le profil du fonctionnaire séduit, si bien que des offres de leasing auto sont établies à des conditions spécialement dédiées aux fonctionnaires. A quels avantages le fonctionnaire peut-il prétendre et à quel coût ? On vous répond.

Qu’est-ce que le leasing auto ?

Le leasing auto, aussi appelé « contrat de crédit-bail », est une location de véhicule financée par un crédit à la consommation. En s’engageant, le client devient donc locataire du véhicule et se rend redevable d’une mensualité due au bailleur, qui n’est autre que l’organisme financier qui propose la location. Plus concrètement, la société de leasing achète le véhicule au vendeur, puis le loue à l’acquéreur. L’acquéreur verse donc sa mensualité à la société de leasing. C’est un bon moyen d’acquérir un véhicule sans devoir emprunter, ni réduire son épargne à néant.

Lors de l’établissement du contrat, le client devra pouvoir définir ses besoins selon l’utilisation prévue du véhicule. Il devra notamment convenir d’une durée de contrat, entre 2 et 5 ans, d’un kilométrage annuel maximal, jusqu’à 50 000 km par an, de l’inclusion ou non des entretiens du véhicule, de l’extension de garantie du véhicule, et de services additionnels, comme le système de recharge électrique, ou encore une carte carburant. Evidemment, plus les besoins sont importants, plus le loyer dû sera élevé.

LOA ou LDD : Quelles différences ?

L’automobiliste devra faire le choix de la LOA (Location avec option d’achat) ou de la LDD (Location longue durée). En soi, les deux systèmes fonctionnent par location du véhicule en échange d’un loyer. En revanche, la LOA permet à l’automobiliste de pouvoir prétendre au rachat du véhicule à sa valeur résiduelle au terme du contrat, alors que la LDD ne permet aucunement le rachat. Le véhicule est alors systématiquement restitué en fin de location.

Pour entrer davantage dans le détail de leurs différences, intéressons-nous aux avantages et inconvénients de chaque type de location.

La Location avec Option d’Achat (LOA)

En LOA, l’automobiliste profite d’une option d’achat en fin de contrat de location. Il peut donc choisir de mettre un terme à la location et d’acheter le véhicule en réglant le solde restant à payer (apport et loyers déduits), ou bien de le restituer au concessionnaire.

Egalement, la LOA est une forme de crédit auto, sans avoir à s’engager sur le montant que représenterait un tel crédit. Il faut bien penser qu’en leasing, les véhicules sont généralement neufs ou de très bonnes occasions avec un faible kilométrage. L’achat comptant de ces véhicules impliquerait une avance de trésorerie très importante. Or, en LOA, l’engagement réside uniquement dans le paiement des loyers durant 4 ou 5 ans.

En revanche, la LOA reste une location sur les premières années. Si elle n’est pas suivie d’un achat du véhicule pour X raison, l’apport fourni ainsi que les loyers versés l’auront été à fonds perdus. L’automobiliste aura remboursé une mensualité, comme il aurait pu le faire pour un crédit, mais se retrouvera bredouille en fin de location, là où il aurait été totalement propriétaire sur un achat classique. Cela dit, c’est bien là le principe de la location… Notons par contre que cette location est engagée, et doit être tenue. Si le client souhaite y mettre un terme, il devra s’acquitter de l’ensemble des loyers dus sur la période contractuelle. C’est donc un choix à bien considérer et évaluer avant de se lancer.

La Location Longue Durée (LDD)

Vous l’aurez compris, impossible en LDD de prétendre à acquérir le véhicule en fin de contrat de location. En contrepartie, la location sera moins onéreuse. Elle peut donc être préférée selon le profil de l’automobiliste. Certains voient le leasing comme le moyen de changer de véhicule régulièrement, d’accéder à des gammes de véhicules qu’ils ne pourraient pas acquérir au comptant ou à crédit, de ne pas s’inquiéter des entretiens, voire des réparations, donc de mieux maîtriser le budget voiture. On le sait, posséder une voiture n’est pas un investissement rentable puisque tout juste acheté, encore avec 0 kilomètre au compteur, le véhicule a déjà largement décoté, parce que d’occasion. Rien que sur la première année, la décote est déjà de 25 %. Certains véhicules sont très consommateurs de carburant, et d’autres rendent visite un peu trop souvent au garagiste au goût du portemonnaie du propriétaire.

La location peut paraître à perte, mais peut finalement être une opération gagnante. Pour finir, précisons que la LDD n’impose généralement aucun apport à la signature du contrat. Parfois, un simple dépôt de garantie sera tout de même exigé.

Leasing auto : Quels sont les avantages accordés au fonctionnaire ?

Le leasing auto est calé sur les mêmes critères d’acceptation qu’un crédit auto souscrit en banque. Aussi, le profil de fonctionnaire séduira tout autant, toujours pour la sécurité d’emploi et de rémunération dont il peut se prévaloir. L’objectif des concessionnaires et mandataires automobiles est de parvenir à conquérir et fidéliser cette clientèle fiable et stable par des produits attractifs. Pour les fonctionnaires, il ne sera pas rare que le véhicule connaisse une remise supplémentaire, ou que certaines conditions soient élargies sans que le loyer n’augmente. Egalement, les assureurs spécialisés pourront proposer des offres au rabais sur le tarif de l’assurance.

Précisons toutefois, et c’est important, que si le fonctionnaire présente un profil plus fiable, il n’en demeure pas moins redevable de l’ensemble des crédits contractés. Le leasing sera considéré comme tel par la banque, puisqu’un engagement de location induit un loyer mensuel. Être fonctionnaire ne garantit donc pas, à coup sûr, l’obtention du leasing. Si le fonctionnaire présente un dossier d’impayés récurrents et une mauvaise gestion de ses finances, il lui sera refusé, comme à tout automobiliste de quelque statut qu’il soit.

Simulateur en ligne : l’intérêt de comparer les offres

Comme pour tout type d’engagement financier, un simulateur en ligne de leasing permet au client de se faire une idée des tarifs pratiqués, de la viabilité du projet ou de la possibilité d’intégrer la mensualité au budget quotidien, et d’envisager la mise en concurrence des offres. Le leasing auto n’y échappe pas, et le fonctionnaire au profil si particulier non plus. Des simulateurs de leasing auto dont les conditions favorables sont réservées aux agents de la fonction publique mettent en avant les offres auxquelles ils peuvent prétendre.

En moins de 2 minutes, après avoir renseigné les informations demandées, comme le loyer possible à verser, un apport éventuel, l’état du véhicule neuf ou d’occasion, le contrat choisi LOA ou LDD, ou encore la marque, le modèle et le carburant souhaités, le simulateur éditera les offres adaptées, et ce sans aucune obligation d’engagement, ni financier ni contractuel. C’est une simple estimation 100 % gratuite, fiable et sur-mesure, faisant appel aux offres en ligne actualisées.

Ajouter un commentaire