Assurément Fonctionnaire

Crédit auto fonctionnaire : avantages et simulation

Le statut de fonctionnaire est de nature à susciter la confiance des banques. Evidemment, pour un organisme prêteur, un profil d’emprunteur pouvant garantir la sécurité de son emploi et la stabilité de sa rémunération présente la garantie de solvabilité qu’il recherche. A tel point que des crédits dédiés aux fonctionnaires existent. C’est le cas du crédit auto fonctionnaire. Quels avantages procure-t-il ? Quel montant et quel taux espérer ? Réponse.

Comparateur Crédit Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Présentation du crédit auto fonctionnaire

Le crédit auto est un crédit à la consommation dit « affecté ». Il s’inscrit aux côtés d’autres prêts à la consommation affectés, comme le prêt travaux par exemple. Cela signifie que la banque autorise de prêter des fonds à l’emprunteur pour que celui-ci puisse acquérir son véhicule. Ainsi, il profite d’un taux d’intérêt plus intéressant que celui fixé pour un crédit consommation classique. Le maintien de ce taux sous-tend donc la présentation du justificatif d’achat dans le courant de l’année suivant le prêt. Si l’emprunteur ne le fournit pas, la banque remettra alors en question le taux appliqué, pour l’aligner sur celui pratiqué pour un crédit consommation non affecté, et les mensualités de remboursement augmenteront.

Le crédit auto permet de financer l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion, mais aussi d’accessoires automobiles, ou même de payer des documents officiels nécessaires, comme la carte grise par exemple, mais aussi les entretiens, type contrôle technique ou révision, les réparations, l’assurance du véhicule, ou même l’assistance si elle est sollicitée et non inclue dans le contrat. Notons d’ailleurs que plusieurs types de véhicules peuvent être financés par le crédit auto : voiture, moto, utilitaire, remorque, caravane et camping-car.

Le crédit auto peut être souscrit pour une durée minimale de 3 mois, et jusqu’à 72 mois soit 6 ans pour l’achat d’un véhicule d’occasion, et 84 mois soit 7 ans pour un véhicule neuf. Chaque organisme pourra fixer des durées minimales et maximales selon sa convenance. Son montant n’excèdera pas 75 000 €.

Auprès de quel organisme souscrire un crédit auto fonctionnaire ?

Le crédit auto fonctionnaire est particulier, et n’est pas proposé par toutes les banques. Voici auprès de quels organismes s’adresser :

  • Les banques dédiées aux fonctionnaires, type CASDEN du groupe Banque Populaire, Banque Française Mutualiste (BFM) ou encore Crédit Mutuel enseignant, ou le Crédit Social des Fonctionnaires,
  • Les banques classiques si elles proposent des offres dédiées, comme c’est le cas pour la Banque Populaire ou Cetelem,
  • Les organismes de crédit en ligne, au même titre que tout autre emprunteur,
  • Les courtiers en ligne, qui compareront et présenteront les offres les plus compétitives correspondant au profil de fonctionnaire.

Les avantages du crédit auto fonctionnaire

Le crédit auto fonctionnaire a la particularité d’être plus « conciliant » sur les attentes de l’emprunteur. La sécurité de l’emploi et la stabilité de la rémunération sont deux facteurs importants de garantie de solvabilité qui rassurent la banque. Aussi, le fonctionnaire profitera d’un taux d’intérêt ultra compétitif, mais aussi de conditions de remboursements préférentielles, comme par exemple le remboursement anticipé sans frais, ou encore le report des échéances sans frais. Enfin, les frais de dossier seront généralement offerts.

L’assurance de prêt auto

Quel que soit le crédit contracté, l’assurance de prêt n’est jamais juridiquement obligatoire. Aucun texte n’impose sa souscription. En revanche, pour les crédits immobiliers uniquement, c’est l’organisme prêteur qui l’impose dans les termes de son offre de prêt, comme une condition synéquanone à l’accord de financement. Pour les crédits auto, disons que cela dépendra du montant demandé. Pour 5 000 €, a priori, il n’est pas indispensable de se prémunir d’une assurance. En revanche, si le prêt va au-delà de 20 000 €, pour une durée limitée, les mensualités sont importantes, et tout imprévu peut venir perturber le budget calculé. Aussi, assurer son prêt sera une sage décision.

En tant que fonctionnaire, les assurances de prêt auto sont fort intéressantes. Le taux pratiqué est plus bas que la moyenne, l’assureur estimant que son risque pris est moindre sur un profil où la rémunération est a priori garantie, et où la garantie perte d’emploi ne devrait pas être sollicitée.

Pourquoi le profil de fonctionnaire est-il si attractif pour les banques ?

La Banque de France rend consultables publiquement, chaque fin d’année, ses trois fichiers nationaux (de manière chiffrée et non-nominative bien entendu) : le Fichier Central des Chèques (FCC), le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP), et le Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI).

Pour ce qui est des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ayant entraîné un fichage à la Banque de France (soit plus de deux mensualités de crédit non remboursées, et la non-réponse sous 30 jours à la mise en demeure formulée par l’organisme prêteur), le rapport de fin d’année 2021 indique que près de 2,4 millions de personnes sont fichés Banque de France pour incident de paiement de crédit, et près de 700 000 dossiers de surendettement sont inscrits, dus à des crédits contractés non remboursés.

Face à ces chiffres, nous comprenons plus aisément que les banques soient réticentes aux profils les plus incertains. Il est d’ailleurs intéressant d’ajouter deux données à ce constat d’incidents, à analyser en corrélation : le nombre de crédits contractés augmente, mais le nombre d’incidents de non-remboursement des mensualités diminue depuis plusieurs années. Subtile comme analyse, mais passionnant. Cela se justifie par le fait que les banques soient de plus en plus sélectives quant aux profils d’emprunteurs auxquels elles accordent des crédits.

On en arrive à notre conclusion, qui revient à notre point de départ : le profil du fonctionnaire attire évidemment les banques. Elles sont bien moins frileuses à accorder un ou plusieurs crédits à un emprunteur qui peut affirmer de la sécurité de son emploi et de la rémunération associée. Le fonctionnaire évoluant sur des grilles indiciaires, son évolution de carrière est automatique. Il ne peut donc pas, a priori, connaître une baisse de salaire. Quel atout sur un dossier de demande de prêt !

Pourquoi simuler son offre de crédit auto fonctionnaire ?

Nous le disions, le profil de fonctionnaire attire les banques. Certaines sont spécialisées dans des offres qui leur sont dédiées, et les banques classiques se targuent désormais, pour la plupart, de formules adaptées pour les attirer. Un portefeuille clients fiable est toujours bon pour la santé financière de la banque. Aussi, comparer les offres est essentiel !

En effet, le fonctionnaire sait que son profil est recherché, sous couvert d’une situation financière stable bien entendu. Être fonctionnaire ne donne pas la liberté absolue de contracter des crédits à outrance, mais simplement la garantie d’emploi et de rémunération. Aussi, il aura tout intérêt à simuler une demande de crédit auto fonctionnaire en ligne, d’abord pour se faire une idée des taux pratiqués et des montants accessibles, mais aussi pour envisager la mise en concurrence des banques. La simulation en ligne est 100 % gratuite et n’engage aucunement le client.

Le simulateur pourra établir un comparatif d’offres, et proposer celles répondant au besoin, aux conditions les plus avantageuses. Les offres présentées sont fiables et actualisées. Par la suite, il suffira de contacter les banques sélectionnées, en présentant les devis simulés, pour espérer un geste de leur part.

Ajouter un commentaire